this issue
previous article in this issuenext article in this issue

Document Details :

Title: Cyrano et la concaténation
Author(s): TOURETTE, Eric
Journal: L'Information Grammaticale
Volume: 105    Date: mars 2005   
Pages: 32-33
DOI: 10.2143/IG.105.0.562949

Abstract :
Cyrano de Bergerac traduit rythmiquement son intérêt pour le concept d’“ enchaînure ”, linguistique ou extra-linguistique, par un usage assez régulier, dans Les États et empires de la lune et du soleil, de la concaténation, cette figure ouvertement artificielle qui consiste à relancer chaque nouvelle proposition sur ce qui fermait la précédente. La raideur toute mécanique du procédé le prédispose évidemment aux effets comiques, mais quelque chose d’essentiel s’y joue par ailleurs : une tendance presque structurale à saisir les relations plutôt que les unités, et un souci constant de relativiser rangs hiérarchiques et présupposés idéologiques. C’est ainsi dans l’artifice formel, pleinement assumé et même mis en spectacle, que semble se construire une pensée caractérisée par l’audace et le paradoxe.

Cyrano de Bergerac palesa nel ritmo il suo interesse per il concetto di “ enchaînure ”, di parole o di referenti, usando alquanto spesso, nei suoi romanzi Les États et empires de la lune et du soleil, la concatenazione, quella figura retorica ovviamente artificiale che consiste nel iniziare ogni proposizione con ciò che concludeva la precedente. La rigidità quasi meccanica del procedimento lo rende evidentemente atto agli effetti comici, ma egli esprime anche scelte essenziali : una propensione in qualche modo strutturalistica a descrivere relazioni piuttosto che oggetti, ed il desiderio permanente di sottolineare la relatività delle gerarchie e le opinioni correnti. Lo spettacolo deliberato d’un artificio formalistico permette dunque all’autore d’organizzare un pensiero ardito e paradossale.

Download article


34.239.147.7.