c\'est vrai que'>
this issue
previous article in this issuenext article in this issue

Document Details :

Title: La modalisation de l'énoncé à l'écrit: enquêtes sur les représentations et les usages
Subtitle: Le cas de c'est vrai que
Author(s): SIOUFFI, Gilles , STEUCKARDT, Agnès , WIONET, Chantal
Journal: L'Information Grammaticale
Volume: 130    Date: juin 2011   
Pages: 11-17
DOI: 10.2143/IG.130.0.2131072

Abstract :
La modalisation de l’énoncé (tours du type je veux dire, si tu veux, on va dire que…) a souvent attiré les foudres des puristes en raison du caractère apparemment superflu de l’enchérissement qu’elle apporte à la véracité avancée du dit. Depuis les années 1990, une tournure se signale par une visibilité importante, l’apparentant à un tic de langage: la tournure c’est vrai que, considérée par Renaud Camus (par exemple 2000 et 2004), comme un emblème de français haïssable. L’objet de cette recherche est de confronter ces représentations aux usages en vérifiant statistiquement si ce sentiment de haute fréquence correspond à une réalité, d’une part, et en prenant «au sérieux» d’autre part les arguments des pourfendeurs du «c’estvraiquisme» pour voir si les fonctionnements sémantico-pragmatiques de c’est vrai que correspondent à ce qui est stigmatisé. On partira des différents commentaires épilinguistiques disponibles sur c’est vrai que; on mènera ensuite l’enquête sur la réalité de ces usages à l’écrit, d’après les bases de données Frantext et Factiva; et on terminera par une analyse sémantico-pragmatique du tour.

Download article


34.239.147.7.