PEETERS ONLINE JOURNALS
Peeters Online Bibliographies
Peeters Publishers
this issue
  previous article in this issuenext article in this issue  

Document Details :

Title: Les guides au service des porteurs de dépêches et voyageurs européens dans le désert de Syrie (XVIe-XVIIe siècles)
Author(s): MARAL, Clément
Journal: Turcica
Volume: 49    Date: 2018   
Pages: 153-193
DOI: 10.2143/TURC.49.0.3285081

Abstract :
Le guide de voyage est un acteur fondamental de la mobilité dans l’Empire ottoman qui n’a pourtant jamais fait l’objet d’étude approfondie. Certains récits de voyageurs européens mettent en évidence le rôle clé de ces intermédiaires pour un espace particulier: le désert de Syrie. Ces guides, dont une grande partie est en lien étroit avec les missions chrétiennes de Bagdad et Bassora, sont, dès la fin du XVIe siècle, employés par les services de renseignement et de communication de la région comme messagers; ils accompagnent des agents en mission entre les positions consulaires établies le long de la côte méditerranéenne et les implantations des compagnies marchandes occidentales dans le golfe Persique. Les Ottomans ont également recours à ces personnes pour diriger les pèlerins de l’Empire en route pour la Mecque par le désert. Au XVIIe siècle, l’usage de ces accompagnateurs devient de plus en plus répandu à tel point que les voyageurs prennent la décision de parcourir cette immensité désertique parfois en leur seule compagnie. Pour plus de précaution le voyageur établit un contrat écrit avec son guide pour garantir sa sécurité et la bonne marche des opérations. L’analyse de ces modes de déplacement permet de repenser plus largement les conditions matérielles du voyage dans l’Empire ottoman où il était possible de voyager en petit groupe de quelques personnes sur de très longues distances.



The private travel guide is a fundamental character of the mobility in the Ottoman Empire who has never yet been considered. Some European travelogues bring to the fore the key role of these intermediaries in a specific area: the desert of Syria. A large part of this corporation is closely connected with the Christian establishments situated in Baghdad or in Basra. In the end of the sixteenth century, they were employed among the region’s intelligence and communication services as couriers or to guide the agents between the consular positions established along the Mediterranean coast and the western commercial companies near the Persian Gulf. The Ottomans request also these persons to lead the pilgrims of the Empire to Mecca through the desert. In the seventeenth century, their services are more and more hired by travellers taking the decision to go all over the Syrian Desert with only a guide as a companion. In order to ensure their safety, they also had written agreements with the guide they were provided. The study of this type of travel leads us to reconsider the material conditions of travel in the Ottoman Empire where it was achievable to peregrinate long distances only with a small party of fellow travellers.

download article




3.226.243.130.