this issue
previous article in this issuenext article in this issue

Document Details :

Title: Référentiels aspecto-temporels
Subtitle: Une approche formelle et cognitive appliquée au français
Author(s): DESCLÉS, Jean-Pierre , GUENTCHÉVA, Zlatka
Journal: Bulletin de la Société de Linguistique de Paris
Volume: 106    Issue: 1   Date: 2011   
Pages: 95-127
DOI: 10.2143/BSL.106.1.2141866

Abstract :
Les auteurs argumentent que la notion de référentiel temporel apparaît comme une nécessité pour une conceptualisation cohérente de la temporalité appréhendée par les langues. Un référentiel temporel est constitué d’instants repérés entre eux par des relations, soit par identification (concomitance ou simultanéité), soit par différenciation (antériorité/postériorité). Le référentiel énonciatif REN doit être distingué du référentiel externe REX (temps cosmique, temps calendaire...); il a sa propre structure et il est organisé à partir du processus énonciatif (Je suis en train de dire...) qui se réalise sur un intervalle topologique, dont la borne droite d’inaccomplissement est l’instant T0; ce dernier apparaît alors comme un repère fixe dans REN et comme une coupure continue entre le domaine modal du Réalisé (constitué des instants déjà réalisés en T0) et du domaine du non-Réalisé, constitué des instants non encore réalisés en T0. Dans ce référentiel REN, le domaine du non-Réalisé n’apparaît pas comme le symétrique du Réalisé qui, lui, est linéairement ordonné. Pour l’analyse des textes, d’autres référentiels doivent être pris en considération, en particulier le référentiel RNA des situations non actualisées qui sont repérées les unes par rapport aux autres mais indépendamment de tout repérage par rapport à leur énonciation. Le référentiel RNA est ainsi construit dans une relation de rupture par rapport au référentiel REN. Certaines analyses (présent narratif, présent de reportage, par exemple) font appel à une relation de synchronisation entre certains instants de deux référentiels, par ailleurs en relation de rupture. D’autres référentiels, comme le référentiel des commentaires (pour rendre compte du style indirect libre), le référentiel des cadres de pensée, le référentiel des situations hypothétiques introduites par si, le référentiel des vérités générales, sont mis en oeuvre dans une analyse d’exemples précis du français. Des visualisations, sous forme de diagrammes temporels, viennent illustrer certaines de ces analyses. Cette étude sur les référentiels s’inscrit comme une des pièces majeures d’une théorie plus générale des représentations aspecto-temporelles exprimées par des textes, en français (et dans d’autres langues).



This study is anchored in a theoretical approach to aspect, tense and mood operations, of which traces are found in texts in French as well as in other languages. It is argued that a temporal frame of reference is needed in order to grasp, in a coherent conceptualization, how languages categorize temporality. The temporal frame of reference is made up of instants which are defined in relation to each other, based either on identification (concomitance or simultaneity) or on differentiation (anteriority/posteriority). The speech temporal frame must be carefully distinguished from the external temporal frame of reference (cosmic time, calendar time...) since the former has its own structure, organized around the speech act, an incomplete enunciative process (I am saying...), which takes place over a topological interval where the open right boundary is the instant T0; in this case, T0 is interpreted as a fixed landmark within the speech temporal frame of reference; it establishes a continuous cut between instants before T0 and the modal set of instants which have yet to come after T0. For text analyses, further temporal frames of reference must be taken into account, particularly for instants which are referenced in relation to one another, without reference to the enunciative process. Such other temporal frames of reference, for example a commentary frame (e.g. to describe free indirect speech), temporal frames of thought, temporal frames for hypothetical situations introduced by if, temporal frames for general truths, are of necessity called upon to analyze certain examples in French. The analyses are illustrated visually, using tense-aspect diagrams.

Download article


3.81.89.248.