PEETERS ONLINE JOURNALS
Peeters Online Bibliographies
Peeters Publishers
this issue
  previous article in this issuenext article in this issue  

Document Details :

Title: Les constructions liées: c'est une saine occupation que l'horticulture
Author(s): ROUQUIER, Magali
Journal: Bulletin de la Société de Linguistique de Paris
Volume: 97    Issue: 1   Date: 2002   
Pages: 153-185
DOI: 10.2143/BSL.97.1.503757

Abstract :
L’objet de cet article est la description syntaxique des constructions «liées» présentée canoniquement par les grammaires par «c’est une belle fleur que la rose». La construction sera schématisée par la notation c’est A que B. Un classement et une analyse des occurrences sont proposés selon la nature des segments qui apparaissent en A et en B. Nous ferons l’hypothèse que la nature des segments influe sur l’interprétation de la construction liée. On aurait deux constructions: une construction nominale exclamative, marquée ou non par c’est ou quel, dans laquelle les segments A et B sont des noms: Incroyable histoire que celle de ce petit village vendéen ou bien une construction dans laquelle A est un terme nominal et B un infinitif: Quel désir malsain que de vouloir toujours découvrir une de nos connaissances dans une galerie qu’on nous fait visiter! Dans la construction où les segments A et B sont des infinitifs: C’est rendre un mauvais service à une jeune fille que de lui faire un compliment, l’interprétation exclamative n’est pas disponible. Dans les deux cas, l’élément que sera analysé comme un élément qui vient «bloquer» une dislocation.

download article




3.238.204.31.