PEETERS ONLINE JOURNALS
Peeters Online Bibliographies
Peeters Publishers
this issue
  previous article in this issuenext article in this issue  

Document Details :

Title: The Pre-Priestly Abraham Narratives from Monarchic to Persian Times
Author(s): LIPSCHITS, Oded , RÖMER, Thomas , GONZALEZ, Hervé
Journal: Semitica
Volume: 59    Date: 2017   
Pages: 261-296
DOI: 10.2143/SE.59.0.3239913

Abstract :
La recherche récente sur le Pentateuque souligne que l’essentiel de l’histoire d’Abraham en Gn 12-25 est d’origine soit sacerdotale, soit post-sacerdotale. Néanmoins, quelques traditions pré-sacerdotales peuvent être identifiées, notamment en Gn 12,10-20; 13*; 16*; 18-19*, des passages qui peuvent difficilement être lus comme formant une narration unifiée. Sur la base d’observations littéraires et historiques, l’article défend la thèse selon laquelle Abraham était à l’origine une figure du Sud judéen qui appartenait à divers groupes ethniques. Les traditions les plus anciennes qui nous soient parvenues, en particulier le récit d’Abraham et Lot, qui est associé à la promesse d’un fils et à sa naissance, étaient probablement transmises dans le sanctuaire de Mamré durant la période monarchique tardive. Plus tard, à l’époque exilique, où les sanctuaires judéens hors de Jérusalem reprennent de l’importance, les anciens récits d’Abraham ont été complétés par la tradition de la matriarche en danger en Gn 12,10–20 et celle de la naissance d’Ismaël en Gn 16*. Ces deux passages, qui témoignent de liens importants, accentuent la dimension pluriethnique de la figure d’Abraham. Ce n’est qu’à la période perse que les récits présacerdotaux sur Abraham ont été utilisés par les élites de Jérusalem en vue de justifier leurs prétentions cultuelles et politiques sur la région du Sud.

download article




34.204.175.38.