PEETERS ONLINE JOURNALS
Peeters Online Bibliographies
Peeters Publishers
this issue
  previous article in this issuenext article in this issue  

Document Details :

Title: Les préfixes verbaux p(h) -/ bɑn- en khmer contemporain
Subtitle: Une étude contrastive
Author(s): VOGEL, Sylvain
Journal: Journal Asiatique
Volume: 302    Issue: 1   Date: 2014   
Pages: 75-96
DOI: 10.2143/JA.302.1.3030678

Abstract :
Cet article tente de préciser la différence sémantique entre deux préfixes verbaux sur la base d’une étude contrastive opposant le verbe de base et les deux préfixes. Dans la langue moderne les termes analysés relèvent du lexique et non d’un procédé de dérivation vivant. L’auteur montre que l’apport sémantique commun à p-V / bɑn-V peut s’analyser en termes de transitivité: tant les séquences de type (X) p-V (Y) que celles de type (X) bɑn-V (Y) expriment des procès relevant d’un sujet-agent (X) et d’un complément-patient (Y). De ce point de vue elles s’opposent globalement à celles qui comprennent un verbe simple (non-préfixé). Cependant, alors que p-V implique un changement qualitatif lié au franchissement de la borne d’un procès de type télique, bɑn-V se réfère à des occurrences considérées du point de vue quantitatif, c’est-à-dire, s’agissant d’un procès, de son inscription dans le temps. Le procès est vu dans son déroulement, la borne, c’est-à-dire l’aboutissement du procès est visé sans être toujours atteint. De ce fait les séquences de type (X) p-V (Y) indiquent un degré de transitivité supérieur à celui impliqué par celles de type (X) bɑn-V (Y). Un examen du sémantisme des termes dérivés en bɑn- employés en fonction de noms (ceux en p- sont tous limités à des emplois verbaux) permettrait de vérifier les hypothèses de travail émanant de cette étude limitée aux seuls emplois verbaux.



This article deals with a series of triplets consisting of a base-verb and derivates build by adding two different prefixes to the base. The process of derivating verbs by alternating prefixes (p- / bɑn-V) is no longer in usage in the modern language, thus the opposition under scrutiny must be considered as pertaining to a residual lexical differenciation rather than to a living derivational pattern. Both prefixes express transitivity: (X) the subject of a (X) p-/V(Y) sentence is always viewed as an agent, the complement (Y) is always viewed as a patient. However while - p-V sentences express a qualitative change brought about by the process reaching its natural limit, bɑn-V sentences express the course of a process toward a limit which may or may not be reached.

download article




52.204.98.217.