this issue
previous article in this issuenext article in this issue

Document Details :

Title: Prolepses dans Sous le soleil de Satan de Bernanos
Author(s): BORDAS, Éric
Journal: L'Information Grammaticale
Volume: 119    Date: octobre 2008   
Pages: 49-53
DOI: 10.2143/IG.119.0.2033425

Abstract :
Si les analepses sont largement banalisées dans le récit français, les prolepses restent beaucoup plus rares. Sans doute parce que, annonçant le dénouement, elles cassent la plus élémentaire attente dramatique, ruinant tout effet de surprise; mais peut-être aussi parce que la prise en charge, ou même la simple pensée du futur pose des problèmes quasi moraux à la responsabilité d’un narrateur dont l’omniscience ne saurait être trop sûre d’elle-même. Or ce sont ces anticipations que Bernanos privilégie massivement dans Sous le soleil de Satan, multipliant les décrochages en aval de la factualité représentée (histoire de Mouchette, puis histoire de Donissan), et inventant une représentation temporelle, et plus encore un discours du récit aussi instable que catégorique. Chaque existence est envisagée comme une essence en devenir, dont on annonce toujours la fin, ou l’absence de fin. Ce sont ces prolepses qui seront étudiées ici, à travers la diversité de leurs manifestations textuelles, lesquelles peuvent se ramener à trois grands types de marquage effectif, envisagés dans une perspective sémasiologique.

Download article


34.204.174.110.