this issue
previous article in this issuenext article in this issue

Document Details :

Title: La note comme greffe typographique
Subtitle: Étude linguistique et discursive
Author(s): LEFEBVRE, Julie
Journal: L'Information Grammaticale
Volume: 119    Date: octobre 2008   
Pages: 54-55
DOI: 10.2143/IG.119.0.2033426

Abstract :
La note – conçue comme texte bref relevant de la pratique de l’annotation – est, depuis la fin des années 1980, constituée en objet d’étude hors des champs de l’histoire du livre et de la typographie dans lesquels elle était traditionnellement traitée. Ainsi a-t-on pu voir se multiplier les travaux sur la note en littérature, mais également en histoire ou encore en analyse de discours. Relativement à cet essor récent de la «notologie», la linguistique se distingue cependant, n’offrant pas de publication sur le sujet. Forme au statut hybride qui, si elle met en jeu l’ordre de la langue, repose de façon tout aussi centrale sur des propriétés liées au registre – spatial – de l’image, la note ne s’impose pas, en effet, comme un objet d’étude allant de soi dans ce champ disciplinaire. C’est cette absence d’évidence disciplinaire qui est questionnée dans ce travail, qui s’appuie sur un examen inaugural de la dimension typographique de la note pour envisager ensuite les caractéristiques syntaxico-sémantiques et les possibles énonciativo-discursifs de cette forme écrite qui se joue sur deux lignes.

Download article


44.192.65.228.