PEETERS ONLINE JOURNALS
Peeters Online Bibliographies
Peeters Publishers
this issue
  previous article in this issuenext article in this issue  

Document Details :

Title: Vers une typologie linguistique des affects
Author(s): HAGÈGE, Claude
Journal: Bulletin de la Société de Linguistique de Paris
Volume: 101    Issue: 1   Date: 2006   
Pages: 89-132
DOI: 10.2143/BSL.101.1.2019823

Abstract :
Le discours quotidien contient un grand nombre de phrases affectives, c'est-à-dire exprimant des sensations, des perceptions ou des émotions. Dans la plupart des langues, le correspondant linguistique de la personne qui éprouve ces affects, à savoir l'expérient, est traité, en termes morphosyntaxiques, selon l'une, ou plus d'une, des quatre stratégies suivantes∞∞∞: il peut fonctionner soit comme possesseur, soit comme complément oblique, soit comme sujet, soit comme objet. Il apparaît que peu de langues possèdent des marqueurs morphologiques ou des constructions syntaxiques qui soient uniquement réservés à l'expression des affects. Cependant, dans trois des quatre stratégies d'encodage de l'expérient, on observe entre syntaxe et sémantique une intéressante corrélation, qui est fondée sur le paramètre de la volition. En conséquence, bien que l'on ne puisse pas dire qu'il existe une grammaire des affects qui soit spécifique, l'étude des affects est une thématique idéale pour contribuer à approfondir les recherches sur le lien étroit entre les structures linguistiques et la complexité du sens.



Nieliczne są języki posiadające specjalne znaki aby wyrażić osobę która doznaje odczub lub emocji. Większość języków wyraża ją jako possessor, dopelniaczem, tematem lub przedmiotem. Tymczasem, w trzech spośród danych czterech struktur, zauważamy że wyobrażenie aktu dobrowolnośći odgrywa ważną rolę. Więćby nie można powiedzieć że istnieje specyficzna gramatyka percepcji i emocji, glębsza analiza ujawnia w ciekawym świetle związki gramatyki i sensu.

download article




3.237.16.210.