PEETERS ONLINE JOURNALS
Peeters Online Bibliographies
Peeters Publishers
this issue
  previous article in this issuenext article in this issue  

Document Details :

Title: La réflexion linguistique hébraïque dans l'horizon intellectuel de l'occident médiéval
Subtitle: Essai de comparaison des traités de grammaire hébraïque et provençale
Author(s): ASLANOV, Cyril
Journal: Bulletin de la Société de Linguistique de Paris
Volume: 94    Issue: 1   Date: 1999   
Pages: 1-30
DOI: 10.2143/BSL.94.1.2002470

Abstract :
Cet article confronte trois foyers de réflexion grammaticale au Moyen Âge: le foyer latin, son dérivé provençal et le foyer hébreu implanté dans les pays romans. Après avoir posé la question du statut respectif du latin, de l’hébreu et du provençal en tant que langue décrite et en tant que métalangage, nous étudierons les pertuis de communication et les canaux d’influence qui ont uni la grammaire latine à la grammaire provençale d’une part, à la grammaire hébraïque d’autre part; les points de contact effectifs ou les similitudes fortuites entre grammaire provençale et grammaire hébraïque sont mis en évidence à travers l’étude de la façon dont ces deux traditions de réflexion linguistique traitent certains faits de langue non pris en compte par la grammaire latine pour des raisons tenant à la spécificité du latin: il s’agit essentiellement du problème de la fonction du nom dans la phrase dans une langue qui, comme l’hébreu, est dénuée de flexion nominale ou qui, comme l’ancien provençal, est en passe de la perdre.



This study compares three aspects of medieval linguistic thought: the Latin one, its Provençal evolution, and the Hebrew centre settled in Romance countries. We shall first examine the respective status of Latin, Hebrew, and Provençal as described languages and as metalanguages; then we shall study the contacts and channels of influence between the Latin and Provençal grammars on the one hand, between the Latin and Hebrew grammars on the other. Actual meeting points as well as fortuitous similarities between those traditions will be shown by the study of certain linguistic phenomena which had not been discussed by the Latin tradition: we will particularly stress the problem of noun function inside the sentence in Hebrew, a language lacking in noun inflexion or in Old Provençal, a language that was about to lose its nominal declension.



Hebrew abstract in preparation

download article




34.204.189.171.