this issue
previous article in this issuenext article in this issue

Document Details :

Title: Sur la préhistoire des infinis présents du latin
Author(s): DUPRAZ, Emmanuel
Journal: Bulletin de la Société de Linguistique de Paris
Volume: 97    Issue: 1   Date: 2002   
Pages: 197-218
DOI: 10.2143/BSL.97.1.503759

Abstract :
Une hypothèse de García-Ramón sur la formation des infinitifs passifs dans le groupe italique permet de reconstituer l’origine indo-européenne nominale des morphèmes d’un des rares doublets de la morphologie latine, celui des infinitifs présents passifs en -i et en -ier. Différentes hypothèses ont été émises sur l’évolution de ces morphèmes vers un statut identique de suffixes d’infinitif présent passif, à l’intérieur du latin même. Pour rendre compte de ce dernier processus, c’est-à-dire de l’apparition du doublet comme tel, il faut en fait envisager non seulement la généralité de l’apparition des infinitifs dans les langues indo-européennes et la synchronie des formes latines, mais aussi une longue évolution d’infinitifs déjà constitués, dans la préhistoire du latin.

Download article


3.81.89.248.