PEETERS ONLINE JOURNALS
Peeters Online Bibliographies
Peeters Publishers
this issue
  previous article in this issuenext article in this issue  

Document Details :

Title: Les cadis de l'après Tanzimat: l'exemple des cadis originaires d'Ergiri et Libohova
Author(s): CLAYER, Nathalie
Journal: Turcica
Volume: 32    Date: 2000   
Pages: 33-58
DOI: 10.2143/TURC.32.0.462

Abstract :
Les reformes des tanzimat ont modifie le role du cadi dans la societe, ainsi que ses prerogatives. A travers l’analyse d’un echantillon de biographies administratives, concernant cent neuf personnages nes entre 1826 et 1889, tous originaires de deux localites du sud de l’Albanie actuelle (Ergiri/Gjirokastër et Libohova), l’article se veut une etude de l’origine sociale, de la formation et de la carriere de l’un des plus importants «reseaux regionaux» de cadis (naib) dans les dernieres decennies de la periode ottomane. Le recrutement de ces juges se fait principalement dans le milieu des oulemas et des petits notables locaux, terreau qui va aussi fournir une partie des elites modernistes regionales. En ce qui concerne leur formation, la creation d’un Mekteb-i nüvvab (1854) n’a pas entame le prestige des medrese stambouliotes, qui reste un point de passage tres important dans le cursus des futurs juges. En termes de carriere, c’est a une certaine «ottomanisation» que l’on assiste a l’epoque d’Abdülhamid.

download article (open access)





34.238.189.171.