this issue
previous article in this issuenext article in this issue

Document Details :

Title: De la perception auditive à la cognition
Subtitle: Étude comparée de HEAR en anglais et de ENTENDRE en français
Author(s): LACASSAIN-LAGOIN, Christelle
Journal: L'Information Grammaticale
Volume: 146    Date: juin 2015   
Pages: 19-26
DOI: 10.2143/IG.146.0.3103619

Abstract :
Cet article propose de comparer, dans une perspective énonciativiste et cognitiviste, les verbes de perception auditive HEAR en anglais (langue germanique) et ENTENDRE en français (langue romane). Il s’agit, dans un premier temps, de déterminer les caractéristiques de la modalité auditive non agentive – autrement dénommée perception auditive involontaire – dont relèvent ces deux verbes, et de voir si leur étymologie permet d’éclairer leur emploi dans le langage contemporain. S’ensuit une typologie des compléments qu’ils régissent, afin d’identifier d’une part les relations qui existent entre les types de complément et les percepts auditifs, et d’autre part les similitudes et les différences de construction syntaxique mais aussi de dénotation sémantique entre ces deux verbes. Pour ce faire, des énoncés authentiques sont utilisés, extraits de romans ou de corpus (voir le détail dans les références bibliographiques). Nous observons, dans cette étude qualitative, que le sens des énoncés, qui va de la perception physiologique à la cognition, se construit par interaction entre le verbe et son complément, en fonction du référent de celui-ci et de l’environnement co-textuel.

Download article


3.215.79.204.