this issue
previous article in this issuenext article in this issue

Document Details :

Title: Voire dans les Nouvelles récréations et Joyeux devis de Bonaventure des Périers (1558)
Author(s): MONTAGNE, Véronique
Journal: L'Information Grammaticale
Volume: 120    Date: janvier 2009   
Pages: 28-32
DOI: 10.2143/IG.120.0.2036168

Abstract :
Les données fournies par la base Frantext nous apprennent que l’adverbe voire est utilisé 1252 fois dans les 154 textes de la Renaissance parus entre 1500 et 1599 qui y sont recensés (1137 «voire» et 115 «voyre»). Dans les Nouvelles récréations, le terme apparaît 25 fois (19 «voire» + 6 «voyre»). Le texte se situe en 25e position des fréquences relatives du terme, ce qui signale un emploi assez significatif. À titre de comparaison, signalons que Marguerite de Navarre l’utilise deux fois moins dans son Heptaméron. Ce sont les différentes occurrences de cet adverbe que nous souhaitons analyser dans les lignes qui suivent, en nous intéressant essentiellement à celles qui figurent dans le corpus restreint des nouvelles 30 à 90. Il s’agira notamment de situer «voire» dans la classe générale des adverbes, de préciser son sens et l’évolution diachronique de celui-ci depuis la langue de la Renaissance jusqu’au français moderne, ou encore d’en étudier les emplois dans un contexte toujours polyphonique.

Download article


44.192.65.228.