PEETERS ONLINE JOURNALS
Peeters Online Bibliographies
Peeters Publishers
this issue
  previous article in this issuenext article in this issue  

Document Details :

Title: The Meaning of Sexual Intercourse
Author(s): DOMINIAN, Jack
Journal: Marriage, Families & Spirituality
Volume: 5    Issue: 2   Date: Autumn 1999   
Pages: 172-186
DOI: 10.2143/INT.5.2.2014728

Abstract :
Du sens de l'acte sexuel
Les controverses à propos de l’encyclique Humanae vitae de 1968 ainsi que la crainte de conflits avec le ministère pastoral ont fait que, dans l’Eglise catholique, la question du sens de l’acte sexuel en tant qu’expression de l’amour humain, n’a pas été suffisamment approfondie. Dans cet article Jack Dominian, fort de 25 années de travail sur cette question, aborde le thème de la sexualité et montre que les conditions physiques du coït ouvrent toute une dimension personnelle, inter-personnelle et morale.
Le niveau de sens qui se trouve mis en évidence par l’acte sexuel consiste essentiellement dans la confirmation de l’identité personnelle et en particulier de l’identité sexuelle. Ainsi la relation sexuelle entre deux partenaires peut servir à exprimer voire à renforcer les valeurs humaines fondamentales telles que le respect de soi, la détente, la reconnaissance, la disposition à pardonner et à proposer la réconciliation. En tant qu’expression inter-personnelle d’une attirance amoureuse, l’acte sexuel joue un rôle important, dans la mesure où les partenaires peuvent ainsi manifester l’un à l’autre qu’ils se soutiennent, qu’ils sont bénéfiques l’un pour l’autre et qu’ils grandissent l’un par l’autre.
Il devient ainsi évident que la communauté sexuelle du mariage est d’une part fortement orientée vers la procréation, mais que d’autre part les maintes dimensions de sens de l’acte sexuel ne peuvent s’exprimer que si la relation est marquée d’engagement personnel, d’exclusivité, de fidélité et de persévérance. Et enfin on peut comprendre l’acte sexuel du point de vue théologique comme un signe de l’amour de Dieu et de la communion trinitaire, puisque, par cet acte, deux partenaires deviennent un, tout en restant deux personnes distinctes. Ainsi l’acte sexuel, en tant qu’expression de l’amour conjugal et de l’amour humain en général, constitue-t-il un domaine central pour le partage de la foi.

download article




34.231.243.21.