this issue
previous article in this issuenext article in this issue

Document Details :

Title: 'Lettre à la splendide et célèbre communauté de Kčaw'
Subtitle: Grigor Narekac'i contre les Thondrakiens
Author(s): MARDIROSSIAN, A.
Journal: Revue des Études Arméniennes
Volume: 29    Date: 2003-2004   
Pages: 99-115
DOI: 10.2143/REA.29.0.2002621

Abstract :
La lecture du Livre de Lamentation (Մաէան Ողƒէրգուֆէան) de Grigor Narekac'i montre que rien ne peut durablement troubler la sérénité et la confiance de l'illustre vardapet (“docteur”), exceptée l'hérésie thondrakienne2. Celle-ci, qui apparaît en Arménie sous le catholicossat de Yovhannēs Ovayec'i (833-855), semble présenter certaines analogies avec la secte paulicienne signalées dans le pays trois siècles plus tôt3. Les Thondrakiens tirent leur nom de la localité de T'ondrak en Apahunik?où aurait émigré Smbat de Zarēhawan, qui est habituellement considéré comme le fondateur de la secte. Bien que décimée vers 840 par l'émir kaysite Abû'l Ward, elle ne disparaît pas totalement. Renforcés après 872 par des Pauliciens de l'Empire byzantin qui fuyaient les persécutions du basileus Basile Ier, les Thondrakiens paraissent de nouveau puissants en Arménie à partir du Xe siècle. Ils atteindront leur zénith autour de l'an mille.

Download article


34.231.247.88.