this issue
previous article in this issuenext article in this issue

Document Details :

Title: Gébala et la Gébalène
Subtitle: À propos de Flavius Josèphe, d'Eusèbe de Césarée et d'Ouranios
Author(s): GATIER, P.-L.
Journal: Le Muséon
Volume: 113    Issue: 3-4   Date: 2000   
Pages: 299-314
DOI: 10.2143/MUS.113.3.519361

Abstract :
La région montagneuse située au sud-est de la mer Morte, entre le wadi el-Îesa au nord et le secteur du wadi el-Guwer au sud, est connue encore de nos jours comme le Djibal. C'est un haut-plateau montagneux surplombant la ‘Araba à l'ouest et voisinant avec le massif du Sharat. Ce dernier s'étend au sud du site de Shawbak et comprend Pétra. Au nord du Djibal, au delà du wadi el-Hesa, commençait l'ancien pays de Moab. Le Djibal, qui forme une muraille surplombant la vallée de la ?Araba et dont les sommets culminent entre 1400 et 1600 m d'altitude, est parfaitement individualisé sur ses bordures nord et ouest, beaucoup moins à l'est, où il s'incline lentement vers le désert jordanien, et au sud, où il voisine avec l'ensemble montagneux du Sharat. Cette région a été, à travers les siècles, désignée sous divers noms qui tous sont formés sur la racine sémitique GBL (montagne). L'examen des termes employés pour nommer le Djibal, joint à l'apport nouveau fourni par une inscription du Néguev, dont je corrige la lecture, permet de préciser partiellement le statut et la topographie de cette région qui formait une partie importante du royaume nabatéen.

Download article


54.204.189.2.