PEETERS ONLINE JOURNALS
Peeters Online Bibliographies
Peeters Publishers
this issue
  previous article in this issue

Document Details :

Title: Problèmes d'analyse des langues de Formose et grammaire comparée des langues austronésiennes
Author(s): LEMARÉCHAL, Alain
Journal: Bulletin de la Société de Linguistique de Paris
Volume: 96    Issue: 1   Date: 2001   
Pages: 419-479
DOI: 10.2143/BSL.96.1.503750

Abstract :
Depuis le tournant de l'immédiat après-guerre, véritable rupture épistémologique dans l'histoire de la grammaire comparée des langues austronésiennes, on place le berceau de cette famille à Formose. Stan Starosta — dont les travaux effectuent un retour salutaire à la comparaison des marques morphologiques —, recourant systématiquement à la notion d'«innovation partagée» (Meillet), propose un «subgrouping» des langues de Formose où le rukai, puis le tsou seraient les langues les plus anciennement séparées du tronc ayant donné naissance aux langues austronésiennes; un réexamen des formes du tsou et du rukai conduit selon nous à douter de cet archaïsme. En particulier, loin de pouvoir appréhender la genèse du système des focus à Formose, il semble qu'on puisse saisir les processus mêmes susceptibles de produire une telle idiosyncrasie typologique en comparant des langues extra-formosanes comme le chamorro, le bugis, le tondano, l'ivatan, etc.

download article




35.172.217.174.