PEETERS ONLINE JOURNALS
Peeters Online Bibliographies
Peeters Publishers
this issue
  previous article in this issuenext article in this issue  

Document Details :

Title: Védique dámunas-, latin dominus et l'origine du suffixe de Hoffman
Author(s): PINAULT, Georges-Jean
Journal: Bulletin de la Société de Linguistique de Paris
Volume: 95    Issue: 1   Date: 2000   
Pages: 61-117
DOI: 10.2143/BSL.95.1.503719

Abstract :
Plusieurs langues indo-européennes possèdent des dérivés nominaux au moyen du suffixe *-H3no-, appelé aussi «Herrschersuffix», qui est la thématisation du suffixe possessif *-H3en- ou «suffixe de Hoffmann». Parmi les exemples allégués, véd. dámunasest totalement isolé en indo-aryen ancien, bien qu’il soit considéré comme le correspondant de lat. dominus, avec le même sens: «maître de maison». Or, le sens de véd. dámunas- n’est pas restreint à celui de «maître de maison», qui ne représente que l’aboutissement d’une valeur plus ancienne: «bénéficiaire de la maisonnée». Après avoir présenté une nouvelle analyse de ces deux dérivés, on montre que la valeur «bénéficiaire de, qui tire profit de» peut s’appliquer aux dérivés les plus anciens avec le suffixe de Hoffmann. Les problèmes posés par la structure et par la flexion de ce suffixe reflètent son origine comme second terme de composé, nom-racine de la racine *H3en- «tirer profit de, jouir de», connue notamment par le radical grec ôna- et par les mots de la famille d’allemand gönnen et Gunst dans les langues germaniques. Les emplois des dérivés de cette racine dans la langue homérique concordent avec la valeur posée pour le suffixe.

download article




3.238.204.31.