this issue
previous article in this issuenext article in this issue

Document Details :

Title: Zwei Votivstelen aus Athribis (Atripe)
Subtitle: Zur Verehrung einer verhüllten Figur und einem möglichen Stierkult
Author(s): TEOTINO, Carolina
Journal: Revue d'Égyptologie
Volume: 72    Date: 2022   
Pages: 133-173
DOI: 10.2143/RE.72.0.3291589

Abstract :
The votive stelae examined in this paper show that there was both a bull cult and a procession involving a veiled cult image of a god at Athribis. It could be Min who was led to the necropolis at the beginning of each decade, to perform ritual acts for the dead ancestral gods. The place where these decadal rituals, consisting of offerings and libations, took place is not yet located on the site. One could also consider that this veiled figure was mobilised on the occasion of a procession that celebrated the birth of the child god in the temple. In order to analyse these votive stelae, the inscriptions and representations of the temple of Athribis are consulted, compared with those of other important texts from the Akhmim region.



Les stèles votives examinées dans cet article montrent qu’il existait à Athribis à la fois un culte du taureau et une procession impliquant une image cultuelle voilée d’un dieu. Il pourrait s’agir de Min qui était conduit à la nécropole à chaque début de décade, pour accomplir des actes rituels pour les dieux ancestraux morts. Le lieu où se déroulaient ces rites décadaires, constitués d’offrandes et de libations, n’est pas encore situé sur le terrain. On pourrait aussi considérer que cette figure voilée était mobilisée à l’occasion d’une procession qui célébrait la naissance de l’enfant-dieu dans le temple. Pour analyser ces stèles votives, les inscriptions et les représentations du temple d’Athribis sont mises à contribution et confrontées à celles d’autres textes importants provenant de la région d’Akhmim.

Download article