this issue
previous article in this issuenext article in this issue

Document Details :

Title: Confronting the Myths and Realities of Clerical Sexual Abuse of Minors in the Catholic Church
Author(s): PAPROCKI, Thomas John
Journal: Studia Canonica
Volume: 53    Issue: 2   Date: 2019   
Pages: 603-625
DOI: 10.2143/STC.53.2.3287621

Abstract :
In the recent past, numerous revelations have been highly disturbing, particularly: the misconduct of former Cardinal Theodore McCarrick and his eventual dismissal from the clerical state, the Pennsylvania Grand Jury report, and the allegations of cover-up claimed by the former Archbishop Carlo Maria Viganò. The reaction to hearing this convergence of distressing reports has been very understandable anger and disgust on the part of many, along with a desire for action and effective responses to remedy the situation. This study discusses various myths and misconceptions surrounding this issue, seeks to elucidate the actual realities of the problem, and presents some ways to think anew and act anew in order to deal effectively with the scourge of the sexual abuse of minors. Among the myths surrounding the sexual abuse of minors are that it is a uniquely Catholic problem, a priest problem, and a celibacy problem. The reality is that the sexual abuse of minors is a societal problem found not only in churches, but even more extensively in families, public schools, scouts, youth organizations, and other segments of society. This paper summarizes the pioneering efforts of the Archdiocese of Chicago in the 1990s, the measures adopted by the United States Conference of Catholic Bishops in 2002 and more recently in June 2019, and the recent documents promulgated by Pope Francis to address the issue of clerical sexual abuse of minors in the Church. These actions by the Catholic Church offer constructive solutions that could well be emulated by secular entities to protect minors and provide a safe environment for young people.



Récemment, plusieurs divulgations se sont avérées énormément troublantes, plus particulièrement: l’inconduite de l’ancien cardinal Theodore McCarrick et son renvoi éventuel de l’état clérical, le rapport du Grand jury de Pennsylvanie et les allégations de dissimulation par l’ancien archevêque Carlo Maria Viganò. Face à cette convergence de rapports éprouvants, on comprend bien que la réaction en ait été une de colère et de dégoût chez plusieurs, accompagnée d’un désir pour une action et des réponses efficaces pour remédier à la situation. Cette étude discute des divers mythes et idées fausses concernant cette question, cherche à élucider les réalités actuelles du problème et présente des façons nouvelles de réfléchir et d’agir pour traiter efficacement du fléau des abus sexuels des mineurs. Quelques mythes au sujet de l’abus sexuel des mineurs sont, par exemple, de croire que le problème n’est qu’uniquement catholique, qu’il ne concerne que les prêtres et que c’est un problème causé par le célibat. La réalité est que l’abus sexuel des mineurs est un problème sociétal que l’on retrouve non seulement dans les églises mais encore plus souvent dans les familles, les écoles publiques, le scoutisme, les organisations de jeunes et dans d’autres segments de la société. Cet article résume les efforts novateurs de l’Archidiocèse de Chicago dans les années 90, les mesures adoptées par la conférence épiscopale des États-Unis en 2002 et plus récemment en juin 2019, de même que les documents promulgués par le pape François pour répondre à la question de l’abus sexuel des clercs envers les mineurs. Ces actions par l’Église catholique offrent des solutions constructives qui pourraient bien être adoptées par des entités laïques pour protéger les mineurs et assurer un environnement sain pour les jeunes.

Download article


34.231.21.105.