this issue
previous article in this issuenext article in this issue

Document Details :

Title: Les origines de l'Empire ottoman et la bataille de Bapheus (1302)
Author(s): FAILLER, Albert
Journal: Revue des Études Byzantines
Volume: 77    Date: 2019   
Pages: 175-202
DOI: 10.2143/REB.77.0.3287313

Abstract :
La bataille de Bapheus, qui est précisément datée par Georges Pachymérès du 27 juillet 1302, semble marquer une étape importante dans l’invasion de l’Asie Mineure par les Turcs. Mais les historiens ont cherché en vain à trouver le récit équivalent dans les chroniques turques; ils ont voulu néanmoins faire de la victoire des Ottomans la source de l’autonomie de leur tribu et la date de fondation de l’État ottoman. Mais la défaite des Byzantins à Bapheus ne revêt cette importance que pour les vaincus, car la fondation de l’État ottoman la précède de quelques années, et les historiens s’accordent à la placer en l’année 1299. Dans le présent article sont réexaminés les passages de l’Histoire de Georges Pachymérès relatant les heurts entre Byzantins et Turcs à la charnière des deux siècles. Une nouvelle analyse du texte permet de corriger, dans l’annotation de l’édition, certains points qui ont été mal interprétés, en particulier la crue du Sangarios, qui ouvrit aux ennemis les territoires situés sur la rive gauche du fleuve et jusque-là sécurisés grâce aux nombreuses forteresses. La crue du Sangarios n’eut pas lieu en 1302, mais quelques années plus tôt, peut-être en 1299. Elle est sans lien avec la bataille de Bapheus.



The Battle of Bapheus, which is precisely dated by Georgios Pachymeres as the 27th of July 1302, seems to be a milestone in the invasion of Asia Minor by the Turks. Even though historians tried in vain to find the corresponding story in Turkish chronicles, they nevertheless wanted to recognize the victory of the Ottomans as the source of their tribe’s autonomy and the date of the foundation of the Ottoman state. But the defeat of the Byzantines at Bapheus is only important for the defeated, because the foundation of the Ottoman state precedes it by a few years, and historians agree to place it in the year 1299. In this article, we review the passages in Georges Pachymérès’ History that relate the clashes between the Byzantines and Turks at the turn of the two centuries. A new analysis of the text makes it possible to rectify, in the annotation of the edition, some points that have been misinterpreted, in particular the Sangarios flooding, which opened the territories on the left bank of the river to enemies, territories which until then had been made safe by an abundance of fortresses. The Sangarios did not flood in 1302, but a few years earlier, perhaps in 1299. It is unrelated to the Battle of Bapheus.

Download article


3.235.25.27.