PEETERS ONLINE JOURNALS
Peeters Online Bibliographies
Peeters Publishers
this issue
  previous article in this issuenext article in this issue  

Document Details :

Title: «Il fit de la boue avec sa salive» (Jn 9,6)
Subtitle: Nouvelle perspective sur un rituel énigmatique
Author(s): PERROT, Antony
Journal: Revue Biblique
Volume: 126    Issue: 2   Date: 2019   
Pages: 254-263
DOI: 10.2143/RBI.126.2.3286411

Abstract :
Dans cet article, nous avons mis en évidence quelques traits communs aux deux rituels décrits dans le récit de la femme soupçonnée d’adultère de Nombres 5,11-31 et dans la guérison de l’aveugle-né en Jean 9. Ainsi, comme Jésus envoie l’aveugle à la piscine de Siloé a pour parallèle le récit où Elisée envoie Naaman se laver dans le Jourdain afin d’être guéri de la lèpre (2 R 5,10-14), nous suggérons de mettre en lien le fait que Jésus fasse de la boue avec de la poussière de la terre et sa salive, avec la préparation du prêtre en Nombres 5, elle aussi faite d’eau et de poussière.



In this article, we have highlighted some common features in both rituals described in the narrative of the woman suspected of adultery of Numbers 5:11-31 and in the healing of the man born blind in John 9. Thus, we propose that just as the episode of Jesus sending the blind man to the pool of Siloam parallels the account of Elisha sending Naaman to wash in the Jordan river in order to be cured of leprosy (2 Kings 5:10-14), Jesus making mud out of his own saliva and the dust of the earth also parallels the process in Numbers 5, where priests were to make mud out of holy water and dust.

download article




35.175.107.77.