PEETERS ONLINE JOURNALS
Peeters Online Bibliographies
Peeters Publishers
this issue
  previous article in this issuenext article in this issue  

Document Details :

Title: Γνώριζε in the Greek War of Troy
Subtitle: A Peremptory Command or Just a Filled Pause?
Author(s): SOLTIC, Jorie
Journal: Byzantion
Volume: 84    Date: 2014   
Pages: 329-355
DOI: 10.2143/BYZ.84.0.3049187

Abstract :
Dans cet article, nous analysons l’usage de l’impératif fréquent «sache!» dans le roman grec médiéval La Guerre de Troie (13e-14e siècles). Nous montrons que «(ἐ)γνώριζε/σε», «ἤξευρε» et «πρόσεχε» n’ont pas toujours une valeur impérative: assez souvent, ces formes manquent de sens lexical et fonctionnent plutôt au niveau pragmatique; elles facilitent la progression du message au lieu de contribuer vraiment au contenu sémantique. Par conséquent, on peut les comparer avec le phénomène moderne de Discourse Markers. Je fais appel aux critères syntactiques, discursifs, métriques et contextuels pour distinguer l’emploi «normal» de l’impératif de son usage comme Discourse Marker. En cette dernière qualité, les impératifs peuvent même être associés avec le concept de filled pauses, ce qui est une suggestion intéressante, car les romans grecs médiévaux sont supposés d’avoir adopté un discours oral.

download article




3.81.29.254.