this issue
previous article in this issuenext article in this issue

Document Details :

Title: L'ordre des constituants ou l'«ordre des clartés» dans Capitale de la douleur
Author(s): VALLIN, Marjolaine
Journal: L'Information Grammaticale
Volume: 140    Date: janvier 2014   
Pages: 22-26
DOI: 10.2143/IG.140.0.3015326

Abstract :
Réputés abscons, les textes surréalistes sont pourtant décrits comme respectant la syntaxe et l’ordre des constituants; leurs obscurités ne seraient que d’ordre sémantique. Le recueil de Paul Éluard au programme de l’agrégation 2014, Capitale de la douleur, paru en 1926, rassemble une majorité de poèmes déjà publiés et relie la poésie encore marquée par le dadaïsme à la poésie surréaliste. L’objectif de cet article est de s’interroger sur le rôle que joue l’ordre des constituants dans Capitale de la douleur: les obscurités sont-elles seulement sémantiques ou la syntaxe contribue-t-elle aussi à les créer? Telle est la question.

Download article


34.239.154.240.