PEETERS ONLINE JOURNALS
Peeters Online Bibliographies
Peeters Publishers
this issue
  previous article in this issuenext article in this issue  

Document Details :

Title: «Vous qui jadis n'étiez pas un peuple, mais qui maintenant êtes le peuple de Dieu»
Subtitle: La chrismation dans la tradition orthodoxe
Author(s): D'ALOISIO, Christophe
Journal: Lumen Vitae
Volume: 65    Issue: 1   Date: 2010   
Pages: 65-78
DOI: 10.2143/LV.65.1.2990766

Abstract :
Nous tentons de définir le sacrement de chrismation/confirmation en théologie orthodoxe, en précisant d'abord la compréhension fondamentale du sacrement dans la théologie contemporaine: la personne du Christ qui réconcilie le créé et l'incréé et, par conséquent, l'Église comme corps du Christ, apparaît comme le sacrement premier et unique. Pour donner sens à la théologie des sacrements, il y a donc lieu de partir de la christologie et de l'ecclésiologie pour définir tout acte sacramentel. L'incorporation au Christ s'accomplit dans le rite composite de l'initiation chrétienne (immersion baptismale, onction chrismale, célébration eucharistique) qui correspond à une mort au vieil homme et à une résurrection personnelle du fidèle (baptême), à une pentecôte personnelle du fidèle, qui fait de lui un membre de la communauté royale, sacerdotale et prophétique de l'Église (chrismation), un concélébrant du Christ dans l'Eucharistie. Vue comme le moment d'ordination du fidèle dans le peuple de Dieu (en grec, laos, d'où le terme laïc), la chrismation dote le chrétien de manière appropriée pour assumer le ministère du Christ dans le monde, ministère de roi, prêtre et prophète de toute la création, ministère de continuation de la présence du Ressuscité jusqu'aux confins du monde.

download article




3.237.66.86.