this issue
previous article in this issuenext article in this issue

Document Details :

Title: Ce sujet dans les «constructions impersonnelles» du Roman de Tristan de Béroul
Author(s): MAZZIOTTA, Nicolas , BISCHOF, Beatrice , GLIKMAN, Julie , RAINSFORD, Tom
Journal: L'Information Grammaticale
Volume: 132    Date: janvier 2012   
Pages: 48-52
DOI: 10.2143/IG.132.0.2152731

Abstract :
Dans cet article, nous examinerons la manière dont le pronom «neutre» ce fonctionne en ancien français (désormais «afr.») quand il est apparemment employé comme sujet d’une construction traditionnellement considérée comme impersonnelle. Pour mener à bien notre étude, nous avons utilisé l’annotation syntaxique dont l’édition de Defourques (1947) a pu bénéficier dans le cadre du projet Syntactic Reference Corpus of Medieval French («SRCMF», dir. Sophie Prévost et Achim Stein). Toutes les relations syntaxiques ont été décrites manuellement à l’aide d’un modèle dépendanciel permettant l’extraction des structures pertinentes pour notre étude par le biais de requêtes fondées sur la fonction et la forme des structures. On notera que l’étude qui suit n’a rien de quantitatif: les extractions sont évaluées de manière qualitative, à titre illustratif uniquement. Nous commencerons notre exposé par une mise au point terminologique, qui mènera à une délimitation des notions de sujet et d’impersonnel et, partant, de notre question (1). Dans un deuxième temps, nous analyserons le comportement sémantique et syntaxique de ce en dehors des constructions impersonnelles (2). Ensuite, nous comparerons ce fonctionnement à son comportement dans ces structures particulières (3) avant de conclure (4).

Download article


34.231.147.28.