this issue
previous article in this issuenext article in this issue

Document Details :

Title: Les processus stylistiques de démystification dans le Dictionnaire philosophique de Voltaire
Subtitle: Métaphorisation et «démétaphorisation» ironiques
Author(s): GÉRAUD, Violaine
Journal: L'Information Grammaticale
Volume: 119    Date: octobre 2008   
Pages: 39-43
DOI: 10.2143/IG.119.0.2033423

Abstract :
Pour révéler l’insolente folie des croyances humaines, Voltaire collationne dans son dictionnaire portatif tous les mythes devenus des dogmes au nom desquels les hommes se sont entre-tués. Et dans cette entreprise d’universelle démystification, il fait un usage tout à fait singulier de la métaphore. Au XVIIIe siècle, ce trope tend pourtant à jouer les utilités: l’idéal de clarté conduit en effet bien souvent les philosophes des Lumières au sacrifice de tout ce qui éloigne de la mise à nu du réel. Dans le meilleur des cas, la métaphore se contente d’un rôle explicatif ou didactique: elle concrétise une abstraction, elle facilite la compréhension… Alors que ce trope (comme la poésie qui dans une certaine mesure lui est consubstantielle) est en danger d’être stérilisé, c’est l’esprit, concept typiquement voltairien, qui va redonner à la métaphore ce pouvoir de changer le monde qu’elle partage avec l’ironie. Mais Voltaire ne se contente pas de ramener la métaphore à la vie: il s’attache aussi à la déconstruire, déconstruction narquoise qui ramène vers la terre ferme de la raison les esprits qu’égaraient les superstitions.

Download article


34.204.174.110.