PEETERS ONLINE JOURNALS
Peeters Online Bibliographies
Peeters Publishers
this issue
  previous article in this issuenext article in this issue  

Document Details :

Title: Histoire et temporalité à travers douze extraits du journal de voyage d'un ambassadeur birman en France (1874)
Author(s): CANDIER, Aurore
Journal: Journal Asiatique
Volume: 295    Issue: 2   Date: 2007   
Pages: 221-347
DOI: 10.2143/JA.295.2.2033241

Abstract :
En 1824 et 1852, le royaume birman subit deux défaites face aux Anglais, sanctionnées par l’annexion de ses provinces méridionales et occidentales à l’Empire des Indes Britanniques. En 1872, le roi birman Mindon (1852-1878) délégua son premier ministre Kinwun Mingyi (1822-1908) à Londres afin de négocier la rétrocession des provinces annexées. Sa mission ayant échoué, le diplomate prit l’initiative de séjourner en France pour y prendre des contacts avec des hommes politiques. Deux ans plus tard, une seconde mission fut confiée à Kinwun Mingyi, son objectif étant cette fois la ratification d’un traité d’amitié avec la France. L’ambassadeur en fit le récit dans un carnet de voyages, le Journal de Paris, adoptant un genre narratif presque inconnu dans la littérature birmane. Cet essai propose une traduction annotée de douze extraits tirés du journal, accompagnée d’un commentaire historique et ethnolinguistique. Le texte recèle nombre d’informations sur la France de 1874 tout en étant une fenêtre ouverte sur l’évolution des mentalités birmanes dans les années 1870, période riche en changements sociopolitiques et culturels. Kinwun Mingyi écrit le Journal de Paris afin de convaincre le lecteur de la justesse du choix français. Le diplomate y construit l’image d’une France moderne, présentée comme un modèle de développement pour la Birmanie. Il met aussi l’accent sur la richesse culturelle et le passé glorieux de la France, suggérant des affinités historiques et politiques avec la Birmanie. Par ailleurs, l’étude ethnolinguistique révèle une singulière représentation du temps. Pris entre différentes localités et leur mesure du temps respective, l’auteur doit faire des choix contextuels et utiliser toutes les subtilités de la langue birmane pour répondre aux exigences d’une conception linéaire du temps.



Burma was defeated by the British in 1824 and 1852. Consequently, the Burmese kings had to cede their southern and western provinces to British India. In 1872, the Burmese king Mindon (1852-1878) sent his Prime minister Kinwun Mingyi (1822-1908) to England, in order to negotiate the retrocession of annexed territories. The failure of his mission encouraged Kinwun Mingyi to stay in France and to get in contact with politicians. Two years later, Kinwun Mingyi was entrusted with a second mission which objective was the ratification of a friendship treaty with France. The Ambassador wrote the Paris Diary during his mission to France, using a narrative genre almost unknown in Burma. This essay presents an annotated translation of twelve extracts from the Paris Diary, together with a historical and ethno-linguistic commentary. The text gives details about the French situation in 1874 and reveals the evolution of Burmese mentalities in the 1870’s, a period rich in cultural and socio-political changes. Kinwun Mingyi wrote the diary to convince his reader that the alliance with France was the right choice. In the diary, he built the image of a modern France, seen as a model of future development for Burma. He also insists on French culture and glorious past, suggesting political and historical affinities between France and Burma. The ethno-linguistic study brings to light a remarkable representation of time. The author has to deal with different conceptions of time according to the places he refers to. He has to use all the subtleties of the Burmese language to meet the requirements of a linear conception of time.

download article




3.227.0.150.