PEETERS ONLINE JOURNALS
Peeters Online Bibliographies
Peeters Publishers
this issue
  previous article in this issuenext article in this issue  

Document Details :

Title: Gregorian Chant as Bearer of Meaning and Identity
Subtitle: Appropriation of Gregorian Chant
Author(s): HOONDERT, Maarten M.J.
Journal: Questions Liturgiques/Studies in Liturgy
Volume: 89    Issue: 1   Date: 2008   
Pages: 17-28
DOI: 10.2143/QL.89.1.2029549

Abstract :
L’article illustre bien la position complexe du chant grégorien dans les relations mutuelles entre l’Église, la liturgie et la culture (environnante). D’abord, nous parlons du regain d’intérêt qu’a connu le chant grégorien au dix-neuvième et au vingtième siècle et qui joue un rôle important dans la mise en pratique actuelle. Nous donnons une description des différents contextes dans lesquels le chant grégorien est utilisé aujourd’hui, aussi bien à l’intérieur qu’en dehors de l’Église. Ensuite, nous essayons d’expliquer pourquoi ces mêmes contextes rendent le chant grégorien si attrayant. Cet attrait s’explique par son caractère insolite, son caractère ‘autre’; le chant grégorien est considéré comme un ‘silence modulé’ et il agit comme contrepoint vital dans une société qui se caractérise par la vitesse et le dynamisme. En plus nous pouvons parler du succès de la tradition. Le chant grégorien est toujours chanté dans la liturgie parce qu’il donne une identité à l’office et, comme le texte fait partie du son musical et que le plus souvent les mots latins ne sont pas compris, il n’impose aucune signification et chacun peut se l’approprier individuellement.

download article




34.228.52.223.