PEETERS ONLINE JOURNALS
Peeters Online Bibliographies
Peeters Publishers
this issue
  previous article in this issuenext article in this issue  

Document Details :

Title: Time and Difference in Marriage
Author(s): VANSTEENWEGEN, Alfons
Journal: Marriage, Families & Spirituality
Volume: 5    Issue: 2   Date: Autumn 1999   
Pages: 143-151
DOI: 10.2143/INT.5.2.2014725

Abstract :
Les différentes façons de vivre le temps dans le couple
La psychologie nous enseigne que nous n’avons pas tous la même façon de faire l’expérience du temps. Ce qui crée dans chaque couple des différences radicales entre les partenaires. Un incident qui pour l’un appartient au passé, doit encore, pour l’autre, faire l’objet d’une élaboration. Ce qui s’est passé en un clin d’œil pour l’un, peut avoir duré une éternité pour l’autre.
Il existe ainsi toute une gamme de différences dans le temps vécu des conjoints que cet article illustre par des exemples concrets: (1) différentes perceptions de la durée; (2) différentes façons de percevoir la direction du temps: l’un peut être surtout tourné vers l’avenir alors que l’autre vit dans le passé; (3) des temps de réaction différents: par exemple, l’un réagit vite et l’autre lentement; (4) des temps d’élaboration différents; (5) des rythmes différents: l’un est vif quand l’autre est plus lent; (6) des rythmes différents dans la prise de décision; (7) des priorités différentes: ce dont l’un a envie maintenant, l’autre ne s’y intéresse que plus tard; (8) une évaluation différente de l’enchaînement des interactions: l’un considérant son comportement comme une réponse venant corriger le comportement (excessif) de l’autre; (9) une vision différente quant à la fréquence avec laquelle il convient de faire les choses; (10) une attitude différente par rapport à la ponctualité: pour l’un quand on dit «10 heures», ça veut dire 10 heures moins cinq, alors que pour l’autre c’est globalement entre 10 heures moins le quart et 10 heures et quart; (11) des besoins différents dans la planification du temps; (12) des différences entre ceux qui sont du soir et ceux qui sont du matin; (13) des besoins de sommeil différents.
Lorsque deux personnes vivent ensemble, elles doivent constamment jongler avec ces différences. Pour cela, il faut d’abord accepter clairement la différence de perception en tant que telle et ensuite chercher des solutions. Une solution possible est de mettre en place une alternance: une fois selon la perception de l’un, la fois d’après comme l’autre ferait les choses, ou encore de se mettre d’accord sur les fréquences ou tout autre paramètre lié au temps. Trouver du temps à passer ensemble ne vient pas tout seul et en tout cas pas du seul fait que l’on vit ensemble; être vraiment ensemble ne peut être que le résultat d’une délibération et d’une décision.

download article




3.235.236.13.