this issue
previous article in this issuenext article in this issue

Document Details :

Title: Discontinuité et diachronie
Subtitle: Deux types d'évolution
Author(s): COMBETTES, Bernard
Journal: L'Information Grammaticale
Volume: 109    Date: mars 2006   
Pages: 13-19
DOI: 10.2143/IG.109.0.2005786

Abstract :
Nous allons donc essayer de montrer que le même type d’évolution, les mêmes caractéristiques dans le changement, se retrouvent, toutes proportions gardées, lorsqu’il s’agit de syntagmes, de constituants plus larges que ceux qui relèvent, comme dans le cas de la négation, du passage de la syntaxe à la morphologie. Nous illustrerons le mouvement de séparation par le cas de certaines prédications secondes, alors que les tours topicalisés seront pris comme un exemple d’intégration, de moins grande discontinuité. Dans les deux cas, une discontinuité plus ou moins grande s’établit entre un constituant, placé d’ordinaire en tête d’énoncé, et le contexte de droite, discontinuité qui se traduit par exemple par des termes comme «constituant périphérique», «adjoint», «ajout», élément «hors phrase» ou, de façon plus normative, comme «anacoluthe» ou «rupture de construction». Bien que le terme de «détachement», de «constructions détachées» recouvre des réalités d’ordre très divers, quelques grandes catégories se laissent assez facilement cerner : topiques et thèmes, renvoyant à des syntagmes référentiels, d’une part, appositions, d’autre part, recouvrant des propositions réduites et correspondant à des prédications secondes. Ce qui nous intéresse ici, au-delà de cette hétérogénéité, c’est le caractère discontinu, d’ordinaire marqué, dans le code écrit, par la ponctuation, des relations que ces structures entretiennent avec le reste de l’énoncé.

Download article


3.236.234.223.