this issue
previous article in this issuenext article in this issue

Document Details :

Title: Ani à l'époque antique
Author(s): KHATCHATRIAN, J.
Journal: Revue des Études Arméniennes
Volume: 26    Date: 1996-1997   
Pages: 39-50
DOI: 10.2143/REA.26.0.2003744

Abstract :
Ani, la capitale de l'Arménie médiévale, se trouve en Širak sur la rive droite de l'Axurean, au-dessus d'un éperon rocheux triangulaire, à 1500 mètres d'altitude. Des trois côtés, elle est bordée de gorges abruptes d'une largeur de 550 à 600 mètres, qui barrent l'accès au promontoire. Sur la partie sud de celui-ci s'élève une colline de 80 à 100 mètres de hauteur, qui constitue comme une tour de guet naturelle. D'un côté, elle surveille la vallée de l'Axurean, de l'autre, elle domine le plateau, offrant une position imprenable à cause de ses parois rocheuses escarpées. Du côté nord, le flanc de la colline descend en pente vers le plateau. C'est là que fut construit le château des Kamsarakan, et par la suite la citadelle de la ville d'Ani.
En dessous de la citadelle, à l'extrêmité sud-est du plateau, il y a encore une hauteur qu'on appelle Ałjkaberd («forteresse de la jeune fille»). Sur cette position également retranchée, il y avait aussi un château au temps des Kamsarakan.

Download article


18.232.56.9.