this issue
previous article in this issuenext article in this issue

Document Details :

Title: Cas grammaticaux, construction verbale de base et voix en massaï
Subtitle: Vers une meilleure analyse des concepts
Author(s): MEL'ČUK, Igor
Journal: Bulletin de la Société de Linguistique de Paris
Volume: 92    Issue: 1   Date: 1997   
Pages: 49-113
DOI: 10.2143/BSL.92.1.2002501

Abstract :
Dans cet article, mon but est d'effectuer une analyse logique de deux concepts importants de linguistique générale: le cas et la voix, en me basant sur les faits de la langue massaï, parlée en Afrique de l'Est (groupe nilotique oriental). Le cas et la voix sont étroitement liés: le cas du nom N marque les différents rôles syntaxiques de surface [=SyntS] qu'un groupe nominal [=GN] formé par ce N peut jouer par rapport à son gouverneur, tandis que la voix du verbe V détermine le rôle SyntS qu'un GN qui dépend de V doit jouer par rapport à V. Bien que le cas soit exprimé dans le nom dépendant N, et la voix dans le verbe gouverneur V, ils visent tous les deux le rôle SyntS de N par rapport à V. Voilà pourquoi je crois nécessaire de considérer ces deux catégories flexionnelles ensemble. De plus, l'étude de la voix conduit inévitablement à l'étude de la construction verbale de base de la langue en question, à savoir la construction prédicative constituée d'un verbe dans sa forme «primaire» et de son sujet SyntS (plus les compléments d'objet, le cas échéant). Enfin, pour bien situer les voix spécifiques présentes en massaï, j'ai besoin d'un calcul universel des voix. Je me donne donc les quatre objectifs suivants, dont chacun sera traité dans une section à part:
-Le cas en massaï.
-La construction verbale de base en massaï.
-La voix en massaï.
-Le calcul des grammènes de voix possibles dans les langues humaines.

Download article


3.237.16.210.