this issue
previous article in this issuenext article in this issue

Document Details :

Title: A Matriarchal Cycle? - Un cycle matriarchal?
Subtitle: The Portrayal of Isaac in Genesis in the Light of the Presentation of Rebekah - La présentation d'Isaac dans Génèse à la lumière de la présentation de Rébecca
Author(s): TEUGELS, Lieve
Journal: Bijdragen
Volume: 56    Issue: 1   Date: 1995   
Pages: 61-72
DOI: 10.2143/BIJ.56.1.2002465

Abstract :
Il reste difficile de distinguer dans les récits patriarcaux un cycle bien-défini, qu'on pourrait appeler le 'cycle d'Isaac'. On attendrait celui-ci entre le 'cycle d'Abraham' et le 'cycle de Jacob'. La présentation d'Isaac dans le Pentateuque est, cependant, assez déficiente, tout aussi bien au niveau quantitatif que qualitatif. À première vue, plusieurs éléments concernant Isaac semblent être perdus. Les hypothèses 'traditio-historiques', proposées, par exemple par Martin Noth, pour résoudre le problème quantitatif, n'expliquent pas le 'faible' présence d'Isaac dans la bible. Le problème est encore plus net quand on compare la présentation forte de Rébecca, comme une femme décidée et dominante. Partant d'une analyse de la caractérisation des deux personnages dans les récits d'Isaac et de Rébecca (Gen. 22:20-24; 24; 27-28:9), notre étude essaye de découvrir les raisons de la présence particulière du deuxième couple patriarcal dans la bible. Isaac et Rébecca jouent manifestement chacun leur rôle particulier dans le récit des promesses divines. Isaac apparaît comme le 'porteur' de la promesse, le récipient indispensable, mais passif. Rébecca est choisie par Dieu comme l'intermédiaire. Elle aide à passer les promesses ancestrales aux générations suivantes. En considérant le cycle d'Isaac et de Rébecca comme un ensemble, on constate que cet ensemble narratif n'est nullement déficient. Notre analyse nous amène, même, à proposer une terminologie nouvelle. On évitera de traiter des 'récits patriarcaux'. Il s'agit, en fait, des 'récits ancestraux'.

3.237.27.159.