PEETERS ONLINE JOURNALS
Peeters Online Bibliographies
Peeters Publishers
this issue
  previous article in this issuenext article in this issue  

Document Details :

Title: Les Juifs et l'hygiène en France vers la fin du XVIIIe siècle
Subtitle: Le témoignage du docteur Le Jau et Zalkind Hourwitz
Author(s): KOTTEK, Samuel S.
Journal: Revue des Études Juives
Volume: 164    Issue: 1-2   Date: janvier-juin 2005   
Pages: 275-285
DOI: 10.2143/REJ.164.1.578772

Abstract :
Bien que certains aient considéré Moïse comme le père de l’hygiène pour des raisons que nous ne développerons pas ici, les juifs du XVIIIe siècle ne se distinguaient guère sur ce point, bien au contraire. Mais, de l’avis-même des observateurs, cela était dû avant tout à leurs conditions de vie. Les réformateurs, qu’ils vinssent du sein du judaïsme ou de l’extérieur, eurent à cœur de proposer des essais de solutions, lesquels dépassaient le cadre de la médecine, étant essentiellement socio-politiques. En ce qui concerne les juifs d’Alsace et de Metz, ces essais de réforme restèrent des vœux pieux, alors que pour les juifs dits «portugais» la situation était incomparablement meilleure. Nous présenterons ici quelques exemples de textes écrits dans ce sens, en mettant l’accent sur le témoignage du médecin non-juif Le Jau et de l’«homme politique» juif Zalkind Hourwitz.

download article




54.226.113.250.