PEETERS ONLINE JOURNALS
Peeters Online Bibliographies
Peeters Publishers
this issue
  previous article in this issuenext article in this issue  

Document Details :

Title: Pour une révision des modèles grecs dans l'analyse des parties du discours de l'hébreu
Subtitle: Le statut du participe
Author(s): ASLANOFF, Cyrille
Journal: Revue des Études Juives
Volume: 154    Issue: 1-2   Date: janvier-juin 1995   
Pages: 77-88
DOI: 10.2143/REJ.154.1.519429

Abstract :
Le grec ancien et l'hébreu biblique possèdent tous deux des formes participiales, formes nominales du verbe occupant un statut intermédiaire entre le verbe conjugué et le nom adjectif. Nous nous proposons d'appliquer des critères morphologiques, puis logico-syntaxiques pour mieux cerner la valeur du participe hébreu par rapport au participe grec. Puis nous recourons à la réflexion logicienne d'Ibn Ezra pour qui le participe est l'un des prédicats possibles de la proposition: à ce titre, il ne diffère pas essentiellement du verbe conjugué ou de l'adjectif. Cette analyse philosophique affranchie des données morphologiques présente un grand avantage méthodologique pour l'analyse du participe en hébreu moderne où cette forme sert à exprimer le présent, par opposition à l'imparfait réinterprété en futur ou au parfait réinterprété en passé. Enfin, le cas-limite du coréen enseigne que l'analyse qui place dans la même catégorie le verbe conjugué, la forme participiale du verbe et l'adjectif épithète ou attribut trouve sa place dans une typologie translinguistique et qu'elle n'est pas forcément le fait des philosophes ou des logiciens.

download article




54.91.171.137.