PEETERS ONLINE JOURNALS
Peeters Online Bibliographies
Peeters Publishers
this issue
  previous article in this issuenext article in this issue  

Document Details :

Title: La liberté religieuse
Subtitle: Définitions connexes, esquisse historique dans la société, les institutions, l'Église catholique et la pensée philosophique et théologique
Author(s): CRABBÉ, Philippe
Journal: Theoforum
Volume: 45    Issue: 2   Date: 2014   
Pages: 205-232
DOI: 10.2143/TF.45.2.3115470

Abstract :
L’objectif de cet article est d’esquisser le contexte dans lequel se pose la problématique de la liberté religieuse. Cet article commence par faire le point sur la situation contemporaine de la liberté religieuse tant dans la société que dans l’Église catholique. Ensuite, elle propose des définitions de la liberté religieuse et des concepts connexes, concepts qui doivent être bien compris pour en saisir toute la portée. Puis, elle survole l’histoire de la liberté religieuse dans la société et les institutions civiles, l’Église catholique et la pensée philosophique jusqu’aux révolutions américaine et française, dont ont émané les premiers grands textes juridiques sur la liberté religieuse. Le régime canadien de liberté religieuse se démarque de ces textes, au moins à son origine, par son caractère pragmatique. L’évolution de la position de l’Église catholique vis-à-vis des textes juridiques fondateurs, d’abord de rejet et, ensuite, de ralliement qualifié au Concile Vatican II est retracée. Les trois approches contemporaines à la philosophie politique de la liberté religieuse sont ensuite contrastées avec l’approche théologique qui a scellé le ralliement.



This paper sketches the context in which the issue of religious liberty is raised. The former begins by a survey of the current situation both in the society and in the Catholic Church. It then defines the religious liberty and its related concepts. It surveys the history of religious liberty in society and its institutions, in the Church and in the philosophical thought up to the French and American revolutions, from which the first foundational legal texts were produced. The Canadian context is presented as originally distinctive, due to its more pragmatic approach. The evolution of the Catholic Church is examined, from its rejection of the foundational legal texts to its qualified acceptance at Vatican II. The three current political theories in regard to religious liberty are compared with the theological approach that sealed this acceptance.

download article




54.166.207.223.