PEETERS ONLINE JOURNALS
Peeters Online Bibliographies
Peeters Publishers
this issue
  previous article in this issuenext article in this issue  

Document Details :

Title: Was the Genesi de Scriptura by Guillem Serra Really Translated from Provençal?
Author(s): ASLANOV, Cyril
Journal: Revue des Études Juives
Volume: 172    Issue: 3-4   Date: juillet-décembre 2013   
Pages: 323-336
DOI: 10.2143/REJ.172.3.3005380

Abstract :
The Catalan digest of the Bible written in 1451, known as the Compendi historial de la Biblia and ascribed to the bishop Guilhem Serra displays some striking features that should prevent us from believing that it was just 'translated from Provençal', as it is claimed. This article tries to gather several pieces of evidence in order to prove that the Vulgate was not the only source of this abridged translation. A direct or indirect contact with the Hebrew Vorlage of the Bible may give an account for the divergence from the Vulgate and the blatant reverberations of Hebrew formulations that could have been mediated through Judeo-Spanish or Judeo-Catalan translations of the Scriptures. Moreover, the recurrent presence of Midrashic motives reveals that the influence of the Jewish transmission of the Bible goes far beyond the letter of the text and pertains to the very content of the biblical account.



La traduction condensée de la Bible connue sous le nom de Compendi historial de la Biblia et attribuée à l’évêque Guilhem Serra fait apparaître d’étranges caractéristiques qui poussent à ne pas prendre au sérieux l’affirmation selon laquelle ce texte aurait été simplement «traduit du provençal». Cette étude cherche à rassembler des preuves en vue de démontrer que la Vulgate ne saurait avoir été l’unique source de cette traduction abrégée de la Bible. Un contact direct ou indirect avec le texte hébreu des Écritures peut efficacement rendre compte des divergences d’avec les formulations de saint Jérôme et expliquer pourquoi cette traduction semble hantée par des réminiscences du texte original. Celles-ci pourraient s’être frayé un passage par l’intermédiaire de traductions judéo-espagnoles ou judéo-catalanes de la Bible. En outre, la présence insistante de motifs empruntés à l’exégèse rabbinique révèle que l’influence de la lecture juive de la Bible dépasse de loin la lettre du texte et concerne le contenu même du récit biblique.

download article




54.82.112.193.