PEETERS ONLINE JOURNALS
Peeters Online Bibliographies
Peeters Publishers
this issue
  previous article in this issuenext article in this issue  

Document Details :

Title: Comprendre et sens
Subtitle: La genèse ontologique du langage dans l'analytique du Dasein
Author(s): CIOCAN, Cristian
Journal: Revue Philosophique de Louvain
Volume: 109    Issue: 3   Date: août 2011   
Pages: 527-551
DOI: 10.2143/RPL.109.3.2131169

Abstract :
Dans cet article, nous nous proposons de retracer la genèse ontologique du langage, telle qu’elle est exposée par Martin Heidegger dans Être et Temps. Le phénomène du langage est décrit dans son enracinement dans le comprendre (Verstehen), comme structure existentiale qui le précède et le fonde. Nous commençons avec la clarification de cet existential, en soulignant que le comprendre n’est pas défini par la connaissance ou la cognition, comme dans la tradition philosophique, mais pas l’idée de potentialité. Dans la mesure où le comprendre existential est l’articulation de tout pouvoir d’être (Seinskönnen) facticiel et concret, le but de notre article est de différencier nettement les niveaux ontologiques de cette articulation: la possibilité (Möglichkeit), le projet (Entwurf), la structure de préalable (Vor-Struktur), la structure de comme (Als-Struktur), et le sens (Sinn). À partir de ce contexte conceptuel, nous pouvons décrire concrètement l’entrelacement du comprendre et du parler (Rede), c’est-à-dire l’origine existentiale-ontologique de la langue (Sprache).



In this article, we aim to trace the ontological genesis of language, as it is set out by Martin Heidegger in Being and Time. The phenomenon of language is described in its rooting in the understanding (Verstehen), as an existential structure that precedes and grounds it. We start with a clarification of this existentiale, emphasizing that understanding is not defined by the knowledge or cognition, as in the philosophical tradition, but by the idea of potentiality. Since the existential understanding is the articulation of any factical and concrete potentialiy-for-Being (Seinskönnen), the aim of our article is to sharply differentiate ontological levels of this articulation: the possibility (Möglichkeit), the project (Entwurf), the fore-structure (Vor-Struktur), the ‘as’-structure (Als-Struktur), and the meaning (Sinn). Starting from this conceptual context, we are able to concretely describe the intertwining of the understanding and discourse (Rede), namely the existential-ontological origin of speech (Sprache).

download article




54.198.3.15.