PEETERS ONLINE JOURNALS
Peeters Online Bibliographies
Peeters Publishers
this issue
  previous article in this issuenext article in this issue  

Document Details :

Title: Littérature apocalyptique et judaïsme rabbinique
Subtitle: Le problème de la bat qol
Author(s): COSTA, José
Journal: Revue des Études Juives
Volume: 169    Issue: 1-2   Date: janvier-juin 2010   
Pages: 57-96
DOI: 10.2143/REJ.169.1.2047039

Abstract :
Le judaïsme rabbinique est-il opposé à l’apocalyptique ou est-il dans la continuité de celle-ci? Il est probable que les deux réponses sont justes à condition d’être hiérarchisées. Si le rejet domine, un certain nombre d’éléments apocalyptiques n’en sont pas moins préservés. Un échantillon de quarante textes, qui mettent en scène la voix céleste (bat qol), permet de le montrer. Certes, Tosefta, Soṭa, 13, 3, affirme la fin de la prophétie (rejet) mais celle-ci se maintient sous la forme diminuée de la Bat Qol (conservation en mineure). Peu présente dans les sources halakhiques et même explicitement rejetée comme source de halakha dans Talmud Babli, Baba Meṣi‘a, 59b, la Bat Qol est plutôt à l’origine de révélations aggadiques. Vingt des quarante textes étudiés touchent à des thèmes apocalyptiques mais avec une orientation antiapocalyptique plus ou moins prononcée. Cette position ambivalente est notamment perceptible dans les questions du Messie, de la date de la fin des temps, de l’accès par la mort violente à la vie du monde futur ainsi que dans la prépondérance de la dimension individuelle de l’eschatologie.



What is the relationship between rabbinic and apocalyptic Judaism: opposition or continuity? Actually, the two explanations may be linked provided that we establish a hierarchy between them. If the denial of apocalyptic prevails, some apocalyptic elements are, in spite of this, preserved in the rabbinic corpus. A selection of 40 rabbinic texts which deal with the heavenly voice (bat qol) confirms this general model. Indeed, in Tosefta, Soṭa, 13, 3, the rabbis affirm that the prophecy ended but it remains in a weakened form: the Bat Qol. Quoted only a few times in the halakhic corpus, even explicitly rejected as source of the halakha in Talmud Babli, Baba Meṣi‘a, 59b, the Bat Qol reveals mainly aggadic materials. 20 of the 40 texts treat apocalyptic themes but in a more or less antiapocalyptic way. This ambivalent position is obvious when we examine the following topics: Messiah, date of the end of the world, violent death as a way to the future world and predominance of the individual eschatology.

download article




54.221.136.62.