PEETERS ONLINE JOURNALS
Peeters Online Bibliographies
Peeters Publishers
this issue
  previous article in this issuenext article in this issue  

Document Details :

Title: Samuel Cahen
Subtitle: Une identité juive à la française
Author(s): LUSTMAN, François
Journal: Revue des Études Juives
Volume: 168    Issue: 3-4   Date: juillet-décembre 2009   
Pages: 521-545
DOI: 10.2143/REJ.168.3.2044666

Abstract :
Samuel Cahen (1796-1862) fut un des israélites les plus influents de la première moitié du XIXe siècle à Paris. Directeur-professeur de l’école consistoriale de garçons, fondateur-directeur des Archives israélites de France, il est l’auteur de nombreuses publications, en particulier d’une traduction de la Bible en français. Et, dans ses oeuvres, dans son journal, il a développé et défendu une nouvelle identité juive. Cette idéologie de la modernité en judaïsme est un mélange complexe d’ancien et de nouveau. Pour Cahen, l’intégration dans la nation française est une nécessité doublée de reconnaissance envers la France, premier pays d’Europe à avoir émancipé ses juifs. La volonté de réforme religieuse est, sans aucun doute, l’élément de son programme qui lui tient le plus à coeur, justifié par les exigences de la vie dans le siècle et la crainte de désaffection des fidèles. Enfin, à travers ses oeuvres, Cahen affiche un fort sentiment d’appartenance ethnique, fait de fierté, de volonté de promotion de la culture juive, de solidarité. Sa pensée, qui a imprégné la communauté juive de France durant les trois premiers quarts du XIXe siècle, devait subir plusieurs revers à partir de 1880, sous le double choc de la vague d’antisémitisme et de l’arrivée des juifs est-européens.



Samuel Cahen (1796-1862) was one of the most influential Israelites of Paris in the first half of the nineteenth century. He was a teacher and Principal of the first consistorial school for boys, and the founder and publisher of the Archives Israelites de France. He was also the author of several publications, the most important being his translation of the Bible into French. In his works, and in his journal, he developed and promoted a new Jewish identity. This ideology of Jewish modernity is a complex mix of tradition and novelty. Integration into the French nation, a must for Cahen, is coupled with gratitude to the country of France, the first in Europe to emancipate its Jews. But the most important item on his agenda is religious reform, important because of the need to live in one’s time, and the fear of loss of interest in Judaism. Throughout his work, Cahen displays strong sentiments of ethnic belonging, made up of Jewish pride, the promotion of Jewish culture, and solidarity.

download article




54.91.38.173.