PEETERS ONLINE JOURNALS
Peeters Online Bibliographies
Peeters Publishers
this issue
  previous article in this issuenext article in this issue  

Document Details :

Title: L'Université hébraïque de Jérusalem et les grandes Puissances 1925-1945
Author(s): TRIMBUR, Dominique
Journal: Revue des Études Juives
Volume: 166    Issue: 1-2   Date: janvier-juin 2007   
Pages: 285-298
DOI: 10.2143/REJ.166.1.2020289

Abstract :
Dans la période considérée, la Palestine connaît une accélération de son histoire: elle passe en effet du statut de province reculée de l’Empire ottoman au stade de point de focalisation de l’actualité internationale, dans le cadre du mandat britannique. Ce territoire est alors marqué par de fortes présences européennes qui découlent directement de la «redécouverte de la Palestine» et de «l’invention de la Terre Sainte» initiées au début du siècle précédent. Au cours de la Première guerre mondiale, et immédiatement après la Palestine connaît in profond bouleversement: la guerre est en effet elle-même synonyme de recomposition du paysage, avec ses conséquences, l’affirmation de revendications nationales et les promesses multiples, et contradictoires, des puissances à leur égard. Dans ce contexte, la focalisation sur l’Université hébraïque est intéressante. Elle permet d’évoquer les politiques culturelles de divers pays européens au moment où celles-ci s’institutionnalisent. Elle est aussi l’occasion de se pencher sur la concentration des puissances sur un élément précis du paysage culturel palestinien, une Palestine qui entre de plus en plus dans le champ des relations internationales. Par ailleurs, et enfin, l’Université hébraïque est un nouvel élément dans le paysage palestinien, à l’image de la nouvelle évolution de la Palestine, puisqu'elle est représentative de l’affirmation de l’élément sioniste.

download article




54.221.136.62.