PEETERS ONLINE JOURNALS
Peeters Online Bibliographies
Peeters Publishers
this issue
  previous article in this issuenext article in this issue  

Document Details :

Title: On the Hispanicity of Sephardi Jewry
Author(s): GUTWIRTH, Eleazar
Journal: Revue des Études Juives
Volume: 145    Issue: 3-4   Date: juillet-décembre 1986   
Pages: 347-357
DOI: 10.2143/REJ.145.3.2012945

Abstract :
L'impression générale que nous fournit l'historiographie est que les expulsions créèrent une rupture radicale dans les liens culturels juifs avec l'Espagne. Quoique certaines continuités soient évidentes (tels les noms, les ballades, les proverbes, etc.), si l'on met à l'écart le cas des Sephardim occidentaux (en Hollande, par exemple) les historiens ont mis l'accent sur l'isolement et même l'hostilité des expulsés par rapport à l'Espagne. Par conséquent il n'est pas sans interêt de relever certains manuscrits et fragments de Genizah judéo-espagnols que l'auteur a trouvés et identifiés comme des transcriptions aljamiado d'oeuvres espagnols du seizième siècle. Le fait que ces documents viennent des Sephardim orientaux démontre l'empressement avec lequel ils cherchaient des contacts avec la culture espagnole non juive, même les descendants des Juifs expulsés en 1492. Les documents sont les suivants:
a) Un manuscrit aljamiado d'une écriture séphardie orientale qui contient une transcription du Vergel de samidad de Luis Llobera de Avila et qui suit la seconde édition.
b) Des fragments de Genizah d'une version aljamiada imprimée inconnue de la Tragedia Josephina qui révèlent certaines différences avec les éditions chrétiennes imprimées en caractères latins. Le fait qu'un imprimeur avait une telle opinion de ses contemporains séphardis qu'il voulut se charger d'une telle édition renforce l'idée que de nombreux Sephardim (et non pas des individuels) ressentaient le désir d'absorber la littérature de l'Espagne avec laquelle ils continuaient de partager une esthétique commune.
c) Un certain nombre de lettres familiales judéo-espagnoles en manuscrits et d'autres fragments de la Genizah (du seizième siècle et après) qui témoignent de l'utilisation de formes d'adresse et de courtoisie qui sont typiques de l'Espagne impériale d'après l'expulsion.

download article




54.91.38.173.