PEETERS ONLINE JOURNALS
Peeters Online Bibliographies
Peeters Publishers
this issue
  previous article in this issuenext article in this issue  

Document Details :

Title: Histoire des juifs séfarades à l'époque moderne
Subtitle: Éléments pour un bilan
Author(s): OLIEL-GRAUSZ, E.
Journal: Revue des Études Juives
Volume: 153    Issue: 1-2   Date: janvier-juin 1994   
Pages: 133-151
DOI: 10.2143/REJ.153.1.2012637

Abstract :
L'historiographie des juifs séfarades a connu un renouvellement sans précédent durant les deux dernières décennies, aiguillonné encore par la préparation et la commémoration du cinq-centième anniversaire de l'expulsion des juifs d'Espagne. Par juifs séfarades, on entendra ici les juifs originaires de la péninsule ibérique, encore que cette définition ne suffise pas à constituer en catégorie historique légitime les destinées de groupes éparpillés tant sur le pourtour méditerranéen qu'en Europe du Nord et dans le Nouveau Monde. En réalité, il faut distinguer deux entités qui trouvent leur cohérence tant dans la chronologie que dans la répartition spatiale, et que l'on peut présenter schématiquement ainsi: la majorité des exilés d'Es- pagne et du Portugal migre sur les routes de la Mediterranée, vers l'Afrique du Nord, mais surtout vers l'Italie et l'empire ottoman, à la fin du XVème et durant le XVIème siècle, amenant ce que l'historien anglais Jonathan Israel a appelé dans une synthèse récente, «l'hispanisation du Levant», qui submerge les traditions juives pré-existantes, en particulier en Grèce et dans les
Balkans.

download article




54.145.51.250.